bayard
Lili Souris - de 1 à 3 ans
Petit Ours Brun sur la balançoire

Petit Ours Brun sur la balançoire

Livrets éveil
facebook twitter envoyer imprimer

L’apprentissage du langage

L'apprentissage du langage
Mardi 17 Septembre

Des premiers gazouillis de bébé à ses premiers mots, des mois vont s’écouler. L’acquisition du langage va lui demander beaucoup d’entraînement, de répétitions et d’efforts… Comment a-t-elle lieu ? Que faire pour accompagner votre enfant dans ses progrès ?

Explications de Marie-Jo Rancon, orthophoniste.

La mélodie de la langue

Avant de saisir le sens des mots, le petit enfant n’entend du langage que l’intonation. Il baigne dans la mélodie de la langue qu’il entend parler autour de lui. Il est sensible aux bruits de la voix qui lui parle et ressent physiquement les vibrations des sons. Très vite, le bébé se met à chercher des jeux, à « sonoriser » son corps. Il fait des « rrrrrrr » avec sa gorge, varie les intonations, trouve un truc, le fait et le refait jusqu’à ce que cela devienne quelque chose d’intégré. Le bébé est capable de reproduire tous les sons de toutes les langues.

Le début de la communication

Entendre votre bébé jouer avec cette musique vocale, enclenche irrésistiblement l’envie de lui répondre. Et le langage associé au regard, c’est le début de la communication ! En lui parlant, votre enfant va petit à petit abandonner bon nombre de ses possibilités pour privilégier les sons de sa communauté linguistique. Il fait le passage vers le monde vocal des adultes, codifié, condition indispensable pour arriver à une production de langage maîtrisée, la seule qui lui permette de communiquer avec les autres. Pour arriver à maîtriser le langage, l’outil le plus efficace, et celui que votre tout-petit préfère, est la répétition.

Un vrai perroquet !

En répétant inlassablement, l’enfant arrive à la norme. Mais ce tâtonnement ne peut s’exercer efficacement que si vous entrez en interaction avec lui. Il peut alors passer du simple écho mécanique au plaisir d’utiliser les sons dans le but précis de la communication.

Aidez-le à enrichir son langage

En même temps qu’il expérimente le son sur lui-même, il expérimente le lien qu’il a avec vous. En retour, il reçoit ce que vous lui répétez ou reformulez, à l’identique ou différemment, ajusté au plus près de ses possibilités. Ainsi votre enfant se rapproche de la bonne articulation du son, puis du mot et de la phrase tout entière. C’est important d’accueillir positivement ce qu’il dit. Par exemple dire : « Oua, oua, oui, c’est le chien » au lieu de : « Non, pas oua oua, mais chien. » Ainsi, sans avoir conscience du gigantesque effort qu’il fournit, l’enfant enrichit progressivement son langage.

Chaque enfant a sa propre progression

Pour chaque enfant, parler relève d’un travail unique. Personne ne peut le faire à sa place, et chacun a sa propre progression. Tel enfant est attiré par le rythme, tel autre par les sons ou le plaisir à dire le mot dans sa bouche. D’où l’intérêt de lui proposer une variété de langage.

La lecture, première étape vers le langage écrit

Popi offre une passerelle entre le langage oral familial, souvent utilitaire, et le langage plus structuré de l’écrit. En proposant un vocabulaire précis et des phrases complètes en rapport étroit avec des images, il est un formidable support pour aider l’enfant à comprendre le sens de ce qui est dit.

Comprendre un message, à sa seule écoute, demande un énorme travail mental que votre enfant pourra faire seul, plus tard. Laissez-le chantonner, répéter… ce qui vient d’être lu.Très vite, vous repérerez dans son langage ce qui a été semé, répété, et vous vous étonnerez de ce cheminement fabuleux que chaque petit être humain effectue pour parler, penser et échanger avec ceux qui l’entourent.

Marie-Jo Rancon - Propos recueillis par Marie-Hélène Gros

 

Popi
  Les grandes étapes de l’acquisition du langage >  

Abonnement en prélèvement mensuel

5,00€ /mois
S'abonner
Feuilleter Popi